What is it about?

Malgré la réussite générale de la politique linguistique québécoise, l’anglais exerce encore une forte attraction. Deux exemples : plusieurs jeunes qui choisissent de faire des études collégiales les font en anglais ; de nombreux francophones bilingues s’expriment spontanément en anglais devant des personnes sachant pourtant parler français. Le parrain de la loi 101, Camille Laurin, voulait «une loi qui répare, qui redresse et qui redonne confiance, fierté et estime de soi». Inspiré par Max Weber, nous avons montré que «le francophone du Québec n’a pas encore pleinement acquis son nouvel honneur linguistique».

Featured Image

Why is it important?

L'originalité de ce bilan tient au fait qu'il dépasse la dimension purement juridique de l’aménagement linguistique pour considérer toutes mesures touchant l’apprentissage du français, qu’elles soient inscrites ou non dans la loi. Ainsi, nous avons traité du choix de la langue d'enseignement au niveau collégial (cégeps) et de l’apprentissage du français par les immigrants adultes qui ne le connaissent pas à leur arrivée. Sauf erreur, il s'agit d'une première dans ce genre de bilan.

Perspectives

Devenu professeur d'histoire à la fin des années 1960 au moment où les clientèles ne cessaient de diminuer à cause de la dénatalité, j'ai choisi de me recycler en démographie (1971). Conduit par hasard dans le domaine linguistique (1980), j'ai trouvé là un créneau taillé sur mesure pour moi. Hélas, les effets de 50 ans de sous-fécondité m'ont rattrapé, m'obligeant ici à conclure qu'«aucune politique linguistique – parfaite, complète et rigoureusement appliquée – ne saurait remplacer une politique recherchant le remplacement des générations».

Michel Paillé

Read the Original

This page is a summary of: Succès et faiblesses de l’intégration des immigrants par la scolarisation obligatoire en français au Québec, Language Problems & Language Planning, July 2019, John Benjamins, DOI: 10.1075/lplp.00039.pai.
You can read the full text:

Read

Resources

Contributors

The following have contributed to this page